Compagnie
Collectif
Spectacles
Agenda
Ateliers
Bonus

Cie L’unijambiste

 

CRÉATION 2015


(JPG)

ᐃᓄᒃ [Inuk]

Création 24, 25, 26 septembre 2015 au Festival Les Francophonies en Limousin, en collaboration avec le Centre culturel municipal Jean Gagnant et le Théâtre de l’Union.

(JPG)

Consultez l’agenda pour voir les dates de tournée.

Et toujours d’actualité, le blog pour suivre l’expédition de l’équipe au Nunavik est ouvert et n’attend plus que votre visite.
Enfilez vos moufles, coiffez vos lunettes de soleil et glissez dans vos boots, le Nunavik n’est plus qu’à un clic : inukexpedition.wordpress.com

Note d’intention - David Gauchard
Mon grand-père André était marin-pêcheur à Fécamp. Il partait plusieurs mois pêcher la morue sur les grands bancs de Terre-Neuve, au large du Canada. À ma mère, il ramenait en cadeaux des petites poupées inuit et des chaussons en peau de phoques.
À moi, cet homme, que je n’ai pas connu, a légué des fantasmes nourris d’aurores boréales, d’ours polaires, d’igloos et d’histoires fabuleuses sur les Inuit. J’ai toujours su que je m’y rendrais un jour.
En décembre dernier, je suis parti chercher l’inspiration d’un spectacle avec quelques-uns des artistes qui me sont proches. Une expédition au Nunavik, terre des Inuit, dans le village de Kangiqsujuaq... Ce spectacle s’appelle [Inuk]. En inuktitut, cela signifie l’homme. A travers son écriture, nous avons cherché un équilibre entre l’onirisme du grand Nord et la réalité contemporaine. Ce qu’elle a de plus tristement bouleversante pour les Inuit, et ce qu’elle laisse de poésie permanente dans leur quotidien. Ce qui se transmet, encore et toujours, malgré tout. Soit toujours le pont entre tradition et modernité. Entre un homme et un autre.

(JPG)

LE PICCOLO (mensuel N°46 novembre 2014)
LA LETTRE DES PROFESSIONNELS DU JEUNE PUBLIC
Le jeune public prisé des créateurs « tout public »
David Gauchard, compagnie L’unijambiste
ᐃᓄᒃ [Inuk], création automne 2015 aux Francophonies en limousin. Dès 7 ans.
« Ce projet sur le Nunavik, territoire du Grand Nord au Québec, est au départ lié à mon histoire. Mon grand-père était pécheur à Fécamp, et partait à Terre-Neuve pour la pêche à la morue. C’est une histoire dont nous avons peu parlé dans la famille, et de mon enfance m’est restée cette envie d’en savoir plus. J’ai pour habitude de toujours partir d’un texte pour mes créations, mais cette fois-ci, je souhaite partir d’une écriture au plateau. Nous allons réaliser un voyage de dix jours dans un village du Nunavik, avec Arm, L.O.S et Dan Ramaën, et nous avons, l’équipe au grand complet, déjà réalisé une résidence à Rennes (au Grand Logis de Bruz, plus exactement) pendant laquelle nous nous sommes attachés à questionner les clichés que nous avons tous sur le Grand Nord. Je souhaite que ce soit un spectacle plein de ressenti, d’images insolites avec des entrées vers le merveilleux. Je pense réaliser une aurore boréale sur scène, créer une banquise, un blizzard... Nos partenaires premiers sur la création sont nos partenaires habituels comme l’Espace Malraux à Chambéry, l’Espace Jean Legendre à Compiègne, le théâtre de Villefranche sur Saône et le Théâtre de l’Union, centre dramatique national du Limousin. Ce sont des partenaires fidèles qui me font confiance, et je constate qu’ils sont curieux de ce déplacement vers le jeune public. Cette adresse à un public nouveau oblige la compagnie à aller au-devant de nouveaux partenaires (professionnels du "jeune public") qui nous posent des questions pertinentes qui enrichissent ainsi notre manière d’envisager cette création. La première est prévue pour le festival Les Francophonies en Limousin, qui proposait cette année sa première création pour le jeune public avec la Constellation du chien, de Pascal Chevarie, mise en scène par Alban Coulaud. Nous espérons que cette deuxième création permettra d’inscrire le jeune public de manière régulière dans la programmation du festival. »



Les Résidents

Création dans le cadre du festival Mythos / Rennes 8, 9, 10 avril 2015 à 20h30 à l’Aire Libre

Tournée 2015-2016

27, 28 janvier 2016 Théâtre Expression 7 / Limoges
25, 26 février 2016 Théâtre de Cornouaille / Quimper

(JPG)

“L’espérance de vie augmente, le risque de rentrer dans la démence aussi. Notre société prône la jeunesse comme seule valeur valable, voire acceptable. Que faisons-nous de cette contradiction ? Ce travail autour de la vieillesse, de la dépendance, de la démence et de la mise en institution ne vise pas à donner une, voire des réponses, mais à se poser la question collective de notre rapport à la mort et de ses conséquences. À (re)mettre aussi au centre de l’attention les vieux, Les résidents, ceux que j’ai rencontrés, filmés et qui ont amené cette réflexion. À parler d’eux, de leur vie.”

Emmanuelle Hiron

Une idée originale d’Emmanuelle Hiron
Avec Emmanuelle Hiron
Assistée par Nicolas Petisoff
Collaboration artistique David Gauchard


Les Chiens de Bucarest de Sergio Grondin

(JPG)

Création dans le cadre du festival Mythos / Rennes

9 avril 2015 à 18h au Théâtre de la Parcheminerie
10 avril 2015 à 21h au Théâtre de la Parcheminerie
11 avril 2015 à 16h au Théâtre de la Parcheminerie

Un homme seul dans sa chambre d’hôtel, loin, très loin de chez lui, dialogue avec ce qui pourrait être, sans doute, le dernier chien de Bucarest.

" Quand Sergio m’a parlé des Chiens de Bucarest j’ai tout de suite compris de quoi il s’agissait. Quelques années après la chute de Ceausescu, j’ai eu la chance de visiter cette ville et trois images fortes me sont restées : Le béton, l’anarchie des câbles électriques et les innombrables meutes de chiens errants. Quand nous sommes retournés cette année dans la capitale roumaine, fêter ses 555 ans, il n’y avait plus un chien...

Sergio Grondin travaille une fois de plus sur l’intime et l’épique. Il traite, non sans humour, l’histoire de ces chiens errants mais aussi celle de l’errance d’un homme loin de chez lui à l’aube d’abandonner ses vieux démons. une simple histoire d’amour.

Pour m’accompagner à la mise en scène, Sergio a eu la très bonne idée de convier une fois de plus le très (ré)créatif Kwalud pour la musique mais aussi le talentueux dessinateur Hippolyte qui par son coup de crayon magique viendra de-ci, de-là, accompagner les mots, les devancer, leur faire écho et les abandonner parfois, laissant entendre un texte délicat, sensible et, tout comme son auteur, toujours sincère. "

David Gauchard


Viens défouler !

Dans le cadre du festival La Chaleur des Grands Froids / Espace Malraux à Chambéry et en Savoie

20 mars 2015 à 21h30 Le Saint-Jo’ à la Féclaz

(JPG)

C’est la fête à La Féclaz ! David Gauchard, artiste associé à l’Espace Malraux, accompagné du musicien réunionnais Kwalud et du graffeur Primat font souffler le chaud dans nos montagnes : électro, maloya, afro & zouk résonneront dans Les Bauges, projections vidéos dans la neige, punch et dance-floor !


SPECTACLES EN TOURNÉE


LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ de Shakespeare

9 et 10 avril 2015 au Théâtre Jean Vilar / Montpellier

"Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister"

Le songe d’une nuit d’été : un tourbillon délirant

Troyes- Du classique remis au goût du jour, c’est dans l’air du temps. Shakespeare n’échappe pas à la règle et tout le monde est content. Car rien ne perd de sa féerie, au contraire, grâce aux nouvelles technologies, l’atmosphère se charge davantage de mystère, en couleurs, en musique et en fantaisie. Beaucoup de fantaisie.
C’est ainsi que la Compagnie l’Unijambiste, sous la baguette magique de David Gauchard, crée, grâce aux ficelles actuelles - graphisme, smartphones, bruitages et autres vidéos - un univers aussi insolite qu’onirique. Et c’est plein de trouvailles, de surprises, et de poésie aussi, dans une forêt habitée de personnages fantastiques et d’un comique ! Elfes et fées déjantés jouent la partition de l’humour sur fond d’histoire d’amour contrariée, de philtre et de rivalité. Car la belle Hermia aime Lysandre, or son père la destine à Démétrius lui-même adoré d’Héléna. Lysandre s’enfuit donc dans la forêt avec Hermia tandis que Démétrius est harcelé par Héléna.
Et c’est dans cette ambiance irréelle éclairée par la lune, qu’Obéron roi des fées, glisse sa touche magique et qu’une belle confusion s’installe, grandit et explose dans un final cocasse qui couronne deux heures d’évasion aux côtés de comédiens aux talents multiples, dont le plaisir de jouer ensemble est visible et … contagieux. Le public, toutes générations confondues, jeudi au théâtre de La Madeleine, adhère dès le premier instant et se laisse emporter dans ce tourbillon délirant. Car l’œuvre de Shakespeare, ainsi métamorphosée sans être privée de sa teneur, en est plus exquise encore.

L’est-éclair - 7 avril 2013 - L.M.


LES MISTOUFLES

(JPG)

Les Mistoufles est une collection d’albums musicaux pour les enfants, réalisée par les enfants.

Entouré de deux ou trois artistes, un groupe va plonger dans l’univers foisonnant des comptines de Françoise Morvan. Ariettes, berceuses, gargouillades et autres ballades seront une approche ludique pour ces jeunes lecteurs dans leur découverte des notions de rythme et de versification.

Encadrés par un(e) comédien(ne), ils travailleront la diction, les intentions de jeu et questionneront le sens des poèmes. Accompagnés également par un(e) musicien(ne), ils mettront les mots en notes, en pulse et en clap ; et rentrerons en studio pour l’enregistrement.

Patience, répétition, imaginaire, rigueur et inventivité sont les qualités développées pendant ce travail, qui s’étend sur une année scolaire.
Plus qu’un simple atelier pédagogique, ce projet est une véritable création d’album, un acte artistique pérenne. Pour L’unijambiste, c’est un prolongement naturel des recherches menées depuis 14 ans entre texte et musique.

Petit soucis - Le premier volume des Mistoufles réunit la chanteuse Laetitia Shériff, la comédienne Emmanuelle Hiron et le compositeur Robert le Magnifique autour d’une classe de CM2 de Villefranche sur Saône.

Nous imaginons avec Françoise Morvan 7 volumes des Mistoufles comme les sept pièces du tangram et les sept couleurs de l’arc en ciel.

Au cours de la saison 2014-2015, Emmanuelle Hiron travaillera sur le volume 2 avec le rappeur Arm et une classe de l’école primaire de Compiègne. L’Espace Jean Legendre, scène nationale de l’Oise en préfiguration nous accompagne dans cette nouvelle aventure.


ACTUALITÉS


Der Freischütz

Opéra en trois actes de Carl Maria von Weber
Mise en scène David Gauchard

08 mars 2015 à 15h00 et 10 mars 2015 à 20h30 à l’Opéra Théâtre de Limoges

(JPG)

Lutte des classes, lutte des passions, lutte des générations, lutte entre le Bien et le Mal au sein des âmes, des êtres et des groupes : dans cette nouvelle production, David Gauchard met en scène avec force les oppositions qui jalonnent le Freischütz. La torture qu’endure Kaspar, le dilemme de Max, l’angoisse d’Agathe, la tension générale qui anime les personnages déchaînent les vibrations d’un romantisme violent qui ne se résout que dans la rédemption finale. L’ermite et le chœur dépassent largement leur rôle dans l’histoire : ils nous racontent ce mythe, cette parabole, comme pour nous alerter des périls du monde extérieur, des combats qu’on s’y livre et du pouvoir du Mal.


David Gauchard, artiste coopérateur

au Théâtre de l’Union, CDN du Limousin

Sur la proposition de Jean Lambert Wild, David Gauchard deviendra, à partir de janvier 2015, artiste-coopérateur du Centre Dramatique, ainsi que Marcel Bozonnet, Lucie Berelowitsch et Nathalie Fillion.


Artiste associé à l’Espace Malraux,

Scène nationale de Chambéry et de la Savoie

A partir de la saison 2014-2015, David Gauchard, Fanny De Chaillé et Phia Ménard deviennent artistes associés à la scène nationale, nouvellement dirigée par Marie-Pia Bureau.

(JPG)


La Magnanerie

Autre nouveauté pour cette saison, la compagnie va collaborer avec le bureau de production La Magnanerie (Julie Comte & Victor Leclère) pour la diffusion de ses productions.

Accompagnement développement et diffusion
La Magnanerie
Julie Comte-Gabillon et Victor Leclère
01 43 36 37 12 / contact@magnanerie-spectacle.com
www.magnanerie-spectacle.com